Se connecter

Horaires de Chabbat

Parachat

Vayyiqrâ

שבת ויקרא   

       

Vendredi 27 mars

Allumage : 18h38

Samedi 28 mars

Clôture : 19h38

Dimanche 29 mars

Passage à l'heure d'été

 

E-MAGAZINES

Télécharger les derniers numéros de nos magazines

Chabbat Chalom n°2464
CHABBAT CHALOM 2463
Chabbat Chalom n°2462

RADIO

 

Tous les émissions en replay sur Radio Judaïca

 

 

 

 

 

 

 

 

LA RADIO EN LIVE

 

Bruxelles : déclarations de Netanyahu et Lieberman

Suite à l'attentat terroriste au Musée juif de Bruxelles, l'Ambassade d'Israël en France a publié un Communiqué rassemblant les déclarations de Benjamin Netanyahu, Prermier Ministre de l'Etat d'Israël, et d'Avigdor Lieberman, Ministre des Affaires étrangères de l'Etat d'Israël.

DECLARATIONS DE BENJAMIN NETANYAHU - 25/05/2014

« L’assassinat de la nuit dernière à Bruxelles est le résultat de l’incitation constante contre l’Etat d’Israël par divers éléments au Moyen-Orient et en Europe même.

Il existe des éléments en Europe qui se précipitent pour condamner la construction d’un appartement à Jérusalem, mais ne se précipitent pas pour condamner – ou seulement à mi- mots – l’assassinat de juifs ici, ou en Europe même et, pire encore, accueillent favorablement l’unité avec un élément terroriste tel que le Hamas qui appelle à la destruction de l’Etat d’Israël.

Nous nous opposons à une telle hypocrisie, nous protestons contre celle-ci et nous continuerons à nous engager pour la vérité, à lutter contre le terrorisme et à construire notre Etat. »

DECLARATIONS D'AVIGDOR LIEBERMAN - 25/05/2014

« L’attaque terroriste du Musée juif de Bruxelles, dans laquelle quatre personnes innocentes ont perdu la vie, est le résultat de l’incitation anti-israélienne et antisémite, exprimée, entre autre, par l’appel au boycott d’Israël et des produits israéliens ainsi que dans l’activisme anti-israélien dans les instances internationales et l’adoption d’une position anti-israélienne unilatérale et systématique.

Au cours de l’histoire, l’antisémitisme a pris de nombreuses formes, mais la base reste toujours la même: la haine des Juifs parce qu’ils sont Juifs, où qu’ils se trouvent – qu’ils vivent à Jérusalem, à Tel-Aviv, à Ariel, à Hébron, à Bruxelles, ou sur Mars.

Par conséquent, ce que l’on nomme « l’activisme pro -palestinien », qui, comme dans ces jours sombres, appelle au boycott de «biens juifs » et est dirigé de manière agressive contre la seule démocratie au Moyen-Orient, relève purement et simplement de l’antisémitisme. Il ne fait pas partie d’un débat politique légitime sur un différend territorial comme il en existe dans de nombreuses parties du monde.

Les récents événements antisémites au Kansas, à Toulouse ou ce soir à Bruxelles constituent un puissant avertissement pour tous ceux qui, consciemment ou non, prennent part à cette incitation lorsque, maintes et maintes fois, ils se précipitent pour condamner Israël et comparer la construction de la maison d’une famille juive sur la terre de nos ancêtres à des actes terroristes cruels et meurtriers perpétrés par des antisémites haineux dans la bande de Gaza ou à Bruxelles »