Se connecter

Horaires de Chabbat

Vendredi 26 mai
Allumage avant 21h02

Samedi 27 mai
Sortie de Chabbat : 22h13

E-MAGAZINES

Télécharger les derniers numéros de nos magazines

Chabbat Chalom 2323
Chabbat Chalom 2322

Judaicia

"Entre Jérusalem et Rome"

Extrait de l'intervention du Grand Rabbin Gutman à Mulhouse, le 27 octobre dernier, tiré de la déclaration de la Conférence des Rabbins européens à l'occasion du jubilé de Nostra Aetate.

Malgré les différences théologiques irréductibles qui existent entre le judaïsme et le christianisme, nous considérons les Catholiques comme nos partenaires, proches alliés, amis et frères, dans notre quête mutuelle pour construire un monde meilleur, un monde de paix, de justice sociale et de sécurité.

Nous considérons qu’à travers notre mission d’être « une lumière pour les nations », se greffe notre contribution envers l’Humanité en termes de sainteté, de moralité et de piété.

En devenant de plus en plus laïc, le monde occidental a abandonné beaucoup des valeurs morales partagées tant par les juifs que par les chrétiens. Les libertés religieuses sont du coup de plus en plus menacées à la fois par une laïcité militante et par l’extrémisme religieux.

Nous aspirons de ce fait à  trouver un partenariat avec les Eglises catholiques en particulier, et les autres familles spirituelles en général, afin d’assurer précisément l’avenir des libertés religieuses, d’encourager les principes moraux issus de nos croyances, et en priorité pour ce qui relève de la dignité et de la sainteté de la vie, par la promotion des valeurs traditionnelles de la famille, de façon à élever la conscience morale et religieuse de la société.

En tant que peuple qui a souffert des persécutions et du génocide au cours de notre Histoire, nous sommes extrêmement conscients du réel danger auquel font face de nombreux chrétiens au Moyen-Orient et partout ailleurs, persécutés et menacés par la violence et la mort aux mains de ceux qui invoquent le nom de Dieu en vain à travers la violence et la terreur.

Nous appelons les Eglises à se joindre à nous afin d’approfondir notre combat contre ce barbarisme contemporain, et qui, en l’occurrence,  issu de l’Islam radical, menace globalement la paix mondiale, et les communautés chrétiennes et juives en particulier.

Nous appelons également toutes les personnes de bonne volonté à joindre leur force pour combattre ce mal.

Malgré nos différences théologiques profondes, nous, juifs et catholique, partageons des croyances communes quant à l’origine divine de la Torah, et l’attente d’une Rédemption future. Nous affirmons solennellement que les religions ne doivent s’exprimer qu’à travers un comportement moral et une éducation religieuse, qui soient source de paix et d’apaisement, tout sauf la guerre,  la coercition, ou la pression sociale, dans notre vocation à inspirer la société.

D’ordinaire, nous évitons de nous ingérer dans la dogmatique des autres religions. Il est cependant certaines données théologiques, certains rituels ou enseignements chrétiens ayant véhiculé des attitudes négatives envers les juifs et le judaïsme, et qui ont nourri et inspiré, par le passé, l’antisémitisme. Voilà pourquoi, afin d’amplifier les relations amicales et les causes communes qui inspirent Catholiques et Juifs et qui résultent de la Déclaration Nostra Aetate, nous appelons toutes les communautés chrétiennes à l’instar des Eglises catholiques à suivre leur exemple, et à extirper l’antisémitisme de leur liturgie et de leurs doctrines, de mettre fin aux activités missionnaires envers les juifs, et de travailler ensemble, main dans la main, avec le peuple juif pour un monde meilleur.

Nous chercherons quant à nous, à approfondir notre dialogue et notre partenariat avec les Eglises, en sorte de favoriser notre compréhension mutuelle, et de faire avancer les buts évoqués plus haut.

Nous chercherons également à trouver des voies alternatives qui nous permettrons, ensemble, d’améliorer le monde : de cheminer dans les voies de Dieu selon les Ecritures en sorte « de nourrir les affamés, de vêtir ceux qui sont nus, de réjouir la veuve et l’orphelin, d’offrir un refuge pour les persécutés et les oppressés », et ainsi de mériter les bénédictions divines.