Se connecter

Horaires de Chabbat

mercredi 15 septembre

Yom KPPOUR

Allumage des bougies et début du jeûne AVANT 19H24

Kol Nidré

 

 

Jeudi 16 septembre

Yom Kippour

Fin du jeûne : 20H24

 

 

vendredi 17 SEPTEMBRE

Allumage des bougies entre 18H20 et 19H24

Intervention de M. le Rabbin Gad SEBBAG en la Synagogue de la Paix

 

 

samedi 18 SEPTEMBRE

chabbat haazinou

Clôture 20H20

 

E-MAGAZINES

Télécharger les derniers numéros de nos magazines

CHABBAT CHALOM n° 2540
CHABBAT CHALOM n° 2539
CHABBAT CHALOM N° 2538

RADIO

 

écoutez LA RADIO EN LIVE

A la découverte des religions

Du 8 au 12 avril dernier, le centre Albert Schweitzer de Niederbronn-les-Bains a organisé « la semaine transfrontalière du dialogue interreligieux ». Un nom de projet un peu pompeux pour une simple semaine de découverte ludique. Mais véritable thématique éducative, ce projet emmenait des jeunes lycéens franco-allemands à la rencontre de différents représentants religieux afin de découvrir les trois grandes religions monothéistes qu’ils ne connaissent que très peu. Retour sur un évènement riche en apprentissage.

Après le christianisme, avec le jardin interreligieux de Saverne et la Paroisse Protestante de Niederbronn-les-Bains, et l’islam, avec la Grande Mosquée de Strasbourg, les élèves du lycée de Walbourg et du PAMINA-Gymnasium se sont rendus au Centre Communautaire de la Paix.

Accueillis par Gérard Dreyfus, Président de la Commission Culture au Consistoire Israélite du bas-Rhin, les jeunes ont d’abord été informés de la distinction Synagogue/Centre Communautaire. Stupéfaction générale ! Pour eux, ce centre était un simple lieu de prière, bien loin d’accueillir écoles, bureaux et médias.

La visite guidée s’est ensuite poursuivie avec la Synagogue Rambam, puis s’est achevée à la Grande Synagogue de la Paix. Entre deux explications sur les juifs séfarades et ashkénazes, les questions ont fusé. Pourquoi portez-vous une kippa ? Que veut dire le mot « cacher » ? Pourquoi les hommes sont-ils séparés des femmes au moment de l’office ? Autant d’interrogations qui ont animées les jeunes chrétiens ou athées, et dont M. Dreyfus s’est fait un plaisir d’y répondre.

Outre l’enchantement des élèves et des organisateurs, les intervenants ont eux aussi été séduits par le projet. Pour Gérard Dreyfus, « cette démarche est extraordinaire (…) c’est important de penser à faire ce travail d’approche de l’autre ». Une belle initiative qui a donc permis une grande ouverture d’esprit pour ces jeunes lycéens, en passe de devenir adultes et responsables…

Reportage par Charlotte Baechler
Radio Judaïca Strasbourg