Se connecter

Horaires de Chabbat

mercredi 15 septembre

Yom KPPOUR

Allumage des bougies et début du jeûne AVANT 19H24

Kol Nidré

 

 

Jeudi 16 septembre

Yom Kippour

Fin du jeûne : 20H24

 

 

vendredi 17 SEPTEMBRE

Allumage des bougies entre 18H20 et 19H24

Intervention de M. le Rabbin Gad SEBBAG en la Synagogue de la Paix

 

 

samedi 18 SEPTEMBRE

chabbat haazinou

Clôture 20H20

 

E-MAGAZINES

Télécharger les derniers numéros de nos magazines

CHABBAT CHALOM n° 2540
CHABBAT CHALOM n° 2539
CHABBAT CHALOM N° 2538

RADIO

 

écoutez LA RADIO EN LIVE

Le lycée Jean Geiler au Centre Communautaire

Dans le cadre du "Mois de l'Autre" organisé par la Région Alsace, en partenariat avec le Consistoire Israélite du Bas-Rhin, une vingtaine d'étudiants du lycée Jean Geiler de Strasbourg sont venus, ce mardi après-midi, visiter le Centre Communautaire et découvrir quelques fondements du judaïsme.

Depuis 2004, la Région Alsace a entrepris un travail de sensibilisation sur les différentes cultures et religions présentes en Alsace auprès des étudiants à travers l'action intitulée le "Mois de l'Autre" parrainée par le Rectorat. Cette année, le Consistoire Israélite du Bas-Rhin s'est associé à cette manifestation.

Ainsi, ce mardi 12 février, le Centre Communautaire a reçu la visite d'une vingtaine d'étudiants du lycée Jean Geiler, à Strasbourg. Issus de la classe de Terminale du Bac Pro secrétariat, ces jeunes élèves ont visité la Grande Synagogue (actuellement en travaux) et la Synagogue Rambam. Ce sont Salomon Lévy et Valérie Sibony qui ont animé cette rencontre.

Les deux représentants du CIBR ont donc pu exposer quelques fondements de la religion juive à ces jeunes citoyens. Et également pu répondre aux nombreuses questions suscitées par cette découverte du Centre Communautaire de la Paix.

L'objectif de ces rencontres est d'ouvrir les jeunes esprits aux cultures voisines. En s'associant à ce Mois de l'Autre, et en proposant cet échange au sein de lieux de prières, le Consistoire Israélite du Bas-Rhin a également souhaité montrer que le judaïsme est une religion ouverte aux autres et à la discussion.